Rechercher

11 DATES QUI ONT MODIFIE NOTRE QUOTIDIEN AUTOMOBILE.

1896 : ceinture de sécurité

Imaginée pour éviter les éjections dans les virages à l'occasion des premières courses automobiles (Paris-Marseille-Paris), la ceinture de sécurité a été brevetée par Volvo en 1959. Mais ce n'est qu'en 1973 qu'elle est devenue obligatoire à l'avant et en 1990, à l'arrière.






1914 : fermeture centralisée

Aujourd'hui, plus personne ne se souvient de Scripps-Booth, un constructeur américain qui dès 1914 inventa la condamnation centralisée. En 1980, Ford mis au point le premier verrouillage à distance avec la clé aux Etats-Unis, mais ce fut Renault qui le commercialisa de série en 1982 sur sa Fuego.


1921 : l'appui-tête

Le premier brevet a été déposé en Californie. Sans cesse amélioré, l'appui-tête a vite été considéré comme essentiel pour éviter le coup du lapin. Mais sur les banquettes arrière, il n'a été généralisé que dans les années 1990. Dans les films, les appuis-tête sont souvent supprimés parce qu'ils gênent la caméra.


1932 : la direction assistée

Qui envisagerait aujourd'hui de conduire sans direction assistée ? Sans elle, les créneaux et manoeuvres étaient souvent un cauchemar. Brevetée aux Etats-Unis en 1932, elle est apparue de série sur Chrysler Impérial en 1951, mais elle est devenue un standard à partir de 2000.


1939 : la climatisation

Aujourd'hui disparu, l'américain Packard est le premier constructeur à proposer la climatisation en option, moyennant 4500 euros. Apparu dans les années 1980 en option en France, la « clim' » équipe quasiment 100% des voitures depuis 2010.


1945 : le régulateur de vitesse

Incroyable, mais Ralph Teetor, l'inventeur de cet outil qui permet de bloquer une vitesse et ainsi reposer son pied droit était aveugle. Généralisé aux USA dès les années 1960, il s'est imposé en Europe avec l'arrivée des radars automatiques.


1960 : les sièges chauffants

Logiquement inventé au Canada où il fait froid par un certain James Cooke, les sièges chauffants sont un progrès pour qui y a goûté... Mais sont encore rarement proposés de série. Il faut généralement compter 500 EUR pour y avoir droit.



1973 : un toit ouvrant panoramique

Si le toit ouvrant est apparu très tôt dans l'histoire de l'automobile, il faut attendre la Lincoln Continental Mark IV (marque luxueuse de Ford) pour qu'il soit pour la première vitré et laisse passer la lumière dans l'habitacle. Aujourd'hui, il est devenu presque un standard de l'automobile moderne.



1978 : l'ABS


L'ABS (système antiblocage de sécurité) empêche les roues de se bloquer en cas de freinage fort et évite au véhicule de déraper. Imaginé dès les années 1970 par l'équipementier Bosch, il est commercialisé en option sur les Mercedes Classe S et BMW Série 7 à l'hiver 1978. En 1985, Ford est le premier constructeur à le monter de série sur sa Scorpio.



1985 : pare-brise chauffant

Monté de série sur la Scorpio, Ford est le premier constructeur a proposé un pare-brise dans lequel est inséré des micro-résistances qui permettent un dégivrage quasi-instantané. Révolutionnaire, le système est depuis disponible sur presque toute la gamme Ford et a été adopté par quelques autres constructeurs (Mini, Renault...)










4 vues0 commentaire
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon